Le casse-tête de l’argent


5. Le casse-tête de l'argentPeu importe votre manière de voyager, vous aurez de toute façon besoin de disposer de devises.

Trois solutions possibles :

changer des devises avant votre départ,
utiliser des Travellers Cheques (chèques de voyage) que vous pourrez changer dans les banques à l’étranger,
retirer des devises au DAB ou au guichet des banques avec votre carte bancaire.

Changer des devises avant le départ est une solution intéressante mais uniquement en début de voyage. Il peut en effet être risqué d’avoir sur soi des sommes importantes.

Nous envisagions, au début de nos préparatifs, d’utiliser des Travellers Cheques en raison de la sécurité qu’ils procurent en cas de perte ou de vol. Néanmoins, après avoir consulté un certain nombre de témoignages, nous avons finalement changé d’avis.

Alors qu’il semble, sur le papier, facile et rapide de se faire rembourser par les organismes émetteurs, cela est apparemment beaucoup plus compliqué dans la réalité.

La carte bancaire constitue finalement la meilleure option. Elle vous permet de faire des achats et des retraits (DAB ou guichet) tout en limitant les risques.

Le seul inconvénient : les frais prélevés par les banques.

Notre compte bancaire et nos comptes épargne sont domiciliés à la Caisse d’Epargne Ile-de-France. Les frais de retrait et de paiement à l‘étranger (hors zone SEPA) sont très élevés :

  • retrait DAB en devises : 2.80% + 3.20€
  • retrait au guichet d’une banque en devises : 2.80% + 6.25€
  • paiement en devises ou en EUR hors zone EUR : 2.80% – max 6.25€ par opération

Mais nous avons néanmoins choisi de conserver notre CB mais de ne l’utiliser qu’en cas d’urgence.

Après une étude des différentes offres bancaires, nous avons hésité entre Monabanq et BOURSORAMA.

Annexe Banque

Au final, notre choix s’est porté sur BOURSORAMA en raison des plafonds élevés de retrait et de paiement qui nous sécuriseront durant notre voyage.