Waitomo Caves & Rotorua

Waitomo Caves & Rotorua

Waitomo Caves & Rotorua

A la découverte de l’île du Nord

La Nouvelle-Zélande regorge de magnifiques sites à visiter. L’île du sud est réputée être la plus belle mais l’île du nord offre elle aussi un beau panel d’endroits surprenants.

En nous rendant vers le centre de l’île du nord, nous avons découvert la campagne néo-zélandaise, verte, vallonnée, peu peuplée et toujours aussi propre et belle. Les bas-côtés sont tondus, même en dehors des villes, les fermes ressemblent à de belles résidences, tout est carré, rangé, c’est incroyable.

Tout est si paisible dans ce pays, il respire la sérénité et la douceur de vivre, on s’y sent apaisé…

Un ciel étoilé… sans étoile

Notre première découverte, les grottes de Waitomo située dans le King Country. On ne s’attend vraiment pas à rencontrer un tel site au beau milieu de la campagne verdoyante.

La grotte a été découverte par un Maori du nom de Tane Tinauro qui l’a gardée secrète jusqu’en 1887, date à laquelle il accepta d’y conduire un anglais, Fred Mace. Après 2 ans d’exploration sur des radeaux en tiges de lin et au moyen de bougies, la grotte a été ouverte au public.

03_On ressort sur une nature verdoyanteL’endroit est vraiment très beau, la roche beige rosée forme des stalactites, des stalagmites mais aussi de grandes failles. Le gouffre se termine par une immense salle de 14 m de haut qui offre une acoustique exceptionnelle. Le clou du spectacle, les milliers de vers luisants qui peuplent la grotte, notamment la paroi du fond qui surplombe une rivière. Nous sommes montés à bord d’une barque, dans le noir complet et avons pu admirer la beauté féérique de ce spectacle. Le plafond était tapissé de vers luisants, on aurait dit un ciel de montagne totalement étoilé, c’était magique !

Attention, ça chauffe…

Après les grottes humides et froides, la chaleur issue des entrailles de la terre nous a réchauffés. Rotorua est située dans l’une des zones géothermiques les plus actives de Nouvelle-Zélande. Ici, bassins de boue bouillonnante, eaux thermales fumantes, geysers et émanations de soufre caractérisent l’environnement des habitants.

Attention, danger !

Attention, danger !

Nous avons entamé notre visite de la région par la réserve thermale Te Whakarewarewa dont la source la plus connue est Pohutu – explosion en maori – geyser qui jaillit jusqu’à 20 fois par jour et peut atteindre 30 mètres de hauteur. Nous n’avons pas eu la chance d’assister à une telle explosion mais les geysers étaient bien actifs.

On ne croirait pas mais le sol est chaud !

On ne croirait pas mais le sol est chaud !

Lors de cette visite, nous avons également assisté à un spectacle de danses traditionnelles maories et bien sûr au légendaire Haka. Les hommes ont même été invités à monter sur scène pour apprendre et réaliser leur premier Haka, Chuchu n’était pas peu fier !

Rotorua, bastion de la culture Maori

13_La ville est vraiment mignonne

Rotorua est une très jolie ville, des bâtiments splendides, des jardins et des parcs immenses, un lac aux eaux turquoise peuplées de cygnes noirs, des parterres fleuris à chaque coin de rue, l’endroit respire la paix et la sérénité.

Nous ne sommes pas restés longtemps à Rotorua, notre programme à suivre et la météo à venir nous ont précipité vers le Tongariro National Park mais nous avons tout de même pris le temps de visiter son superbe musée. Installé dans un bel édifice de style Tudor, il occupe un ancien établissement thermal. Une partie du musée est dédiée à l’histoire de cet établissement de luxe où des personnes du monde entier venaient se faire soigner. Le reste de l’exposition est consacrée à la culture Maorie : migration des populations polynésiennes vers la Nouvelle-Zélande, traditions artistiques (sculpture, tatouages, etc.), modes de vie, le musée regorge d’objets et d’images superbes. On pourrait passer des jours à étudier cette culture passionnante, il faudra revenir…

Le musée de Rotorua et les terrains de bowling

Le musée de Rotorua et les terrains de bowling