Tasmanie – Cradle Mountain et Lake St-Clair

Tasmanie – Cradle Mountain et Lake St-Clair

Tasmanie – Cradle Mountain et Lake St-Clair

Sur la piste de l’Overland Track

Du 1er au 13 janvier 2015

Cradle Mountain & Lake St-Clair National Park… inscrits au Patrimoine Mondial

Décidément, tous les Australiens se sont donnés rendez-vous en Tasmanie ! A Cradle Mountain, nous pensions pouvoir camper dans le parc mais il n’en était rien – mauvaise information reçue à Hobart – et bien sûr, le camping était une nouvelle fois plein… Nous sommes donc partis à 40 km de là pour planter notre petite tente.

Dans la Cradle Valley, il pleut environ 7 jours sur 10, le ciel est couvert 8 jours sur 10, le soleil ne brille toute la journée que 1 jour sur 10 et il neige 54 jours par an ! Encourageant le Lonely ! Eh bien nous, nous sommes tombés sur LA journée où le soleil brille. Nous avons randonné pendant 8h autour du Dove Lake en passant par le sommet de Cradle Mountain à 1 545 m d’altitude. Le paysage était splendide, entre forêts et landes d’altitude, on trouve de nombreux lacs, petits ou grands. Côté ascension, à éviter les jours de pluie, la fin du parcours est une succession d’énormes blocs qu’il faut escalader, en faisant attention au vide. Belle course !

Et puis, le 7 janvier était aussi l’anniversaire de nemoetsonsacados, 6 mois déjà ! Nous avons donc fêté dignement cet évènement sur notre parcours, Némo nous a aidés à souffler les bougies, au beau milieu d’un paysage splendide, bel anniversaire quand même !

Ouh, mais c'est l'anniversaire de nemoetsonsacados aujourd'hui !

Ouh, mais c’est l’anniversaire de nemoetsonsacados aujourd’hui !

Finalement, le Lonely n’avait pas tout à fait tort. Le lendemain de notre randonnée, nous voulions en faire une seconde plus courte et rouler jusqu’au sud du parc, à l’extrémité du Lake St-Clair. Malheureusement, nous étions l’un des 7 jours sur 10 où il pleut et, lorsqu’il pleut dans la région, ça ne fait pas semblant. Ce jour-là, il est tombé des trombes d’eau pendant environ 12h sans discontinuer… Nous avons évidemment abandonné notre randonnée autour du lac, une petite pluie fine ça passe mais là, nous serions rentrés trempés comme des soupes.

Sur le trajet, nous avons tout de même fait une halte dans la ville minière de Queenstown. On se serait cru dans une ancienne ville du Far West, de vieilles boutiques poussiéreuses, une ambiance un peu léthargique, mais un certain charme. La route semblait également très belle pour le peu que nous en avons vu, il faudra donc revenir, avec le beau temps.

Fort heureusement, nous sommes entrés le lendemain dans la 3e statistique, un jour où le ciel était gris mais sans pluie. A l’etrêmité sud du Lake St-Clair, nous sommes partis à la conquête du Mont Rufus, dans le brouillard, et avons eu la chance de profiter d’une éclaircie au sommet. Le panorama était superbe, nous étions entourés de vallons verdoyants, de lacs et de rivières et de quelques montagnes. Chanceux, quand même…