Mario (Alausi)

PORTRAIT – Mario (Alausi)

Mario, conducteur du « Tren del Cuador » – Alausi

Mario… c’est un personnage !

Lorsqu’il nous a dit son prénom, j’ai tout de suite pensé à Mario Bros, sans la moustache.

 IMG_4074

La ligne de train d’Equateur a été construite et ouverte au XIXe siècle ; elle reliait Quito à Guayaquil, sur la côte Pacifique, et Cuenca, dans la Sierra du Sud. Aujourd’hui, la ligne ne fonctionne plus que pour les touristes entre Alausi et Sibambe, pour aller découvrir la Nariz del Diablo.

Mario, voilà 25 ans qu’il conduit la motrice du Tren del Ecuador, c’est dire s’il a commencé jeune !

Arrivés à la gare de Sibambe, il est descendu de sa puissante machine et nous sommes allés à sa rencontre. La quarantaine, costaud, une bonne bouille, Mario nous a tout de suite plu. Nous avons échangé sur son métier et sur l’avenir de la ligne de chemin de fer.

 A l’origine, nous avions prévu de prendre le train à Riobamba, à 90 km au nord d’Alausi mais on nous a indiqué que les trains pour la Nariz del Diablo ne partaient plus que d’Alausi. Dommage, car la portion entre ces deux villes permet de découvrir une partie de la zone appelée « l’Avenida de los Volcanes ». Nous avons vu le paysage en bus mais ça va beaucoup plus vite qu’en train !

IMG_4075

Luis nous a expliqué qu’à compter de février 2015, certaines portions de la ligne devraient rouvrir et permettre ainsi de voyager plus longtemps dans le petit train des Andes.

 Luis a pris notre adresse mail ainsi que l’adresse du site, il nous a promis de nous envoyer une vidéo du Tren del Ecuador…