PORTRAIT – Evelyne et Christophe (Siem Reap)

PORTRAIT – Evelyne et Christophe (Siem Reap)

Evelyne & Christophe

Siem Reap, Cambodge

 

Nos hôtes, Evelyne et Christophe, nous emmènent  dîner en ville

Nos hôtes, Evelyne et Christophe, nous emmènent dîner en ville

A Siem Reap, nous avons troqué nos chambres d’hôtel parfois un peu glauques pour un petit nid douillet et accueillant. Il est souvent compliqué de trouver des chambres triples alors, comme nous voulions profiter de notre voyage avec Cédric, nous avons préféré nous loger chez l’habitant.

En fait d’habitant, nous sommes descendus chez Evelyne et Christophe, deux français expatriés au Cambodge depuis trois ans. A l’issue de la carrière militaire de Christophe, ils ont tous les deux décidé de quitter la France pour profiter de la douceur de vivre cambodgienne.

Ils ont commencé par ouvrir un restaurant dans le centre de Siem Reap mais, au bout de neuf mois, ils ont réalisé qu’ils n’étaient pas venus s’installer au Cambodge pour retrouver le même stress qu’en France. Devenus esclaves de leur commerce, ils travaillaient comme des damnés et ne trouvaient plus le temps de profiter de la vie. Ils ont vendu leur affaire et se sont mis au Homestay, une activité moins prenante et qui permet, qui plus est, de rencontrer du monde.

Installés dans une belle maison khmère à quelques kilomètres au Nord du centre-ville sur la route des temples d’Angkor, Evelyne et Christophe coulent des jours heureux dans ce petit coin de campagne.

Nos charmants hôtes nous ont accueillis en toute simplicité. Vivant à plein leur nouvelle activité, ils nous ont ainsi proposé de partager un bout de leur vie, entre apéritifs et dîners en ville ou sur les temples. Nous nous sommes chaque matin régalés d’un petit déjeuner gargantuesque et avons découvert les talents de cuisinière d’Evelyne qui propose aussi une table d’hôte. Nous y avons passé un excellent séjour.

Evelyne nous a préparé un repas typiquement  français

Evelyne nous a préparé un repas typiquement français

En résumé, si vous passez par Siem Reap, n’hésitez pas à leur rendre visite, vous serez reçus, comme à la maison.

Evelyne, Christophe, merci encore pour votre accueil et votre gentillesse et surtout, bon vent !