Les mules au Pérou

Les mules au Pérou

LE COIN DES ENFANTS – Les mules (au Pérou)

Tout comme en Equateur, les habitants ne se déplacent quasiment qu’au moyen de bus. Dès lors que l’on quitte les villes, les transports limitent leurs dessertes aux grands axes. Les habitants des villages reculés, qu’ils soient situés à la campagne ou dans les montagnes, sont donc contraints de se déplacer à pieds.

Dans ces conditions, leurs meilleures amies deviennent alors les mules ou « burros » comme on les appelle ici.

IMG_6017

Les locaux ne s’en servent pas pour se déplacer mais pour transporter tout ce dont ils ont besoin.

Il existe deux principales utilisations des mules :

  • le transport de matériel et de denrées nécessaires à la vie des paysans,
  • le transport logistique pour les excursions touristiques, en effet de nombreuses agences proposent aux touristes des portages légers, les mules assurant le transport des tentes, de la nourriture et des affaires personnelles.

Le mulet et la mule font partie de la famille des équidés et sont engendrés par un âne et une jument. On distingue le mulet de bât, utilisé en montagne, le mulet de trait, qui rend les mêmes services que rendrait un cheval dans d’autres régions, et le mulet de selle, surtout aux États-Unis, qui est utilisé avec succès dans toutes les disciplines équestres.

Le mulet est un animal robuste, sobre et patient. Nous avons pu constater qu’il était capable de porter des charges très importantes.

Voici ses principales caractéristiques physiques :

  • Il est infécond, c’est-à-dire incapable de se reproduire. Ceci est dû au fait qu’il est issu de deux espèces proches mais génétiquement différentes.
  • Il est souvent plus grand qu’un âne et peut être plus grand que ses deux parents.
  • Sa robe(pelage) est souvent bai ou noire, plus rarement alezane, grise ou isabelle. tête volumineuse et allongée.
  • Ses naseaux sont peu dilatés.
  • Ses oreilles sont longues, généralement intermédiaire entre celles du cheval et de l’âne.
  • Ses arcades sourcilières sont proéminentes.
  • Ses membres sont fins et secs.

Le mulet et la mule tirent comme avantages :

  • du cheval, une plus grande force et une plus grande taille que l’âne ;
  • de l’âne, une plus grande sobriété et une plus grande robustesse face aux maladies.

IMG_6227