Les marchés flottants de Can Tho

Les marchés flottants de Can Tho

Du 25 au 26 avril 2015

Une rencontre, inespérée

Après 3h de bus sur une route en mauvais état, nous sommes arrivés à Can Tho. A peine avions-nous posé le pied par terre que nous avons été assaillis par des chauffeurs de taxi ou de mototaxi. Nous ne savions pas trop où nous nous situions dans la ville et voulions d’abord faire le point avant d’accepter une course, peut-être surévaluée.

Nous nous sommes donc mis à l’écart du tumulte pour pouvoir réfléchir calmement quand un français nous a entendus discuter. Il nous a gentiment demandé si nous avions besoin de quelque chose et nous nous sommes mis à papoter.

Installé au Vietnam depuis 2 mois, César est en train de monter un business dans le tourisme. Après nous avoir donné quelques conseils, il nous a trouvé un taxi – il faut se méfier de ceux qui trafiquent les compteurs – et nous a organisé une excursion pour visiter les marchés flottants des environs. Pas mal comme accueil !

César, l'organisateur de notre journée

César, l’organisateur de notre journée

A la découverte du Delta du Mékong

Le soleil se lève, en route pour les marchés

Le soleil se lève, en route pour les marchés

A 5h30, nous étions sur le pied de guerre, prêts à partir à la rencontre des habitants du Mékong. Accompagnés de César, nous sommes montés à bord d’une grande barque et avons entamé notre navigation. Nous avons remonté le fleuve pendant une petite heure avant d’arriver au marché flottant de Cai Rang.

Nous nous étions imaginé que les marchés flottants ressembleraient au village que nous avions vu sur le lac Tonlé Sap, au Cambodge, mais c’est totalement différent. De gros bateaux traditionnels chargés de denrées en tous genres sont arrêtés au beau milieu du fleuve et les transactions s’opèrent entre les embarcations. Fruits et légumes, viandes, poissons, épicerie, tout s’achète et se vend ici. Chaque matin, les restaurants de Can Tho viennent s’achalander ici comme nos restaurateurs se rendent à Rungis. Les bateaux occupent quasiment toute la largeur du fleuve et il est difficile de se frayer un chemin à travers ces étals flottants.

Nous avons poursuivi notre navigation et somme arrivés au marché flottant de Phong Dien, certainement l’un des plus beaux du Delta. Ici, les marchands ont troqué les gros bateaux pour de petites barques, nous étions donc à leur niveau et avons pu nous mêler au tumulte ambiant. Les femmes sont assises au fond de leur bateau, les visages se devinent, souvent cachés sous un chapeau chinois et un masque. On croise aussi de jeunes frimousses, le marché, c’est une histoire de famille.

Quelle ambiance, extra !

Quelle ambiance, extra !

Besoin d’une pièce de viande, aucun problème, le morceau est posé sur la balance et les négociations s’entament, les billets sont échangés, l’affaire est faite. De l’autre côté, une dame pousse notre barque du pied pour se frayer un chemin, je l’aide à avancer puis elle me propose d’acheter un chapeau traditionnel. Quel meilleur endroit pour acheter l’un des emblèmes du pays, nous faisons affaire et nous quittons sur un sourire.

Des couleurs, des odeurs, des visages, le marché est vraiment l’un des meilleurs endroits pour se plonger dans la vie locale.

Envie d'une banane !

Envie d’une banane !

Après la visite des marchés, nous nous sommes engouffrés dans les méandres du delta. Les innombrables canaux construits par les français durant la période coloniale forment un labyrinthe dans lequel il est plaisant de se perdre. De petites maisons sont installés sur les berges, les palmiers bordent les canaux, il flotte une ambiance apaisée dans ce coin du Vietnam. La visite du Delta du Mékong réserve à ses visiteurs de magnifiques paysages et un plongeon dans ce que le Vietnam a de plus authentique.