LE COIN DES ENFANTS – L’art à Christchurch

LE COIN DES ENFANTS – L’art à Christchurch

LE COIN DES ENFANTS – L’art à Christchurch

Quand l’art ramène la vie…

Le 22 février 2011, la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a connu un tremblement de terre dévastateur qui a fait 181 victimes. Le séisme, d’une magnitude de 6,3 sur l’échelle de Richter, a été moins important que celui qui avait eu lieu quelques mois plus tôt – d’une magnitude de 7,1 – mais plus destructeur dans la mesure où il a eu lieu en plein centre-ville. L’épicentre ne se trouvait qu’à 10 km au sud-est de la ville et son hypocentre à seulement 5 km en profondeur. Il a suffi de 24 secondes pour provoquer des dégâts colossaux. La flèche de la cathédrale de Christchurch ne dominera plus jamais la cité, le bâtiment de la télévision de Canterbury et celui d’une école de langues pour étudiants étrangers se sont effondrés, laissant ensevelis environ les nombreuses victimes… Le quartier commerçant du centre est recouvert de murs et de vitrines écroulés, environ un quart des bâtiments est voué à la démolition.

Vous l’aurez compris, 3 ans et demi après le séisme, la ville portent encore de très nombreux stigmates. On rencontre à chaque coin de rues des chantiers de construction mais aussi encore de démolition.

Malgré tout, la vie a repris son cours, les habitants se sont faits aux travaux continuels qui devraient durer encore quelques années. L’innovation semble être au cœur de la reconstruction, des cafés, restaurants ou bars ont élu domicile dans des containers, de petits parcs ou jardins pour enfants recyclent des matériaux, le dynamisme est palpable.

L’art occupe également une grande place dans la ville, de grandes peintures ornent les murs de certains bâtiments et des artistes exposent leurs créations dans les rues, égayant de fait la ville meurtrie. Ces œuvres symbolisent la vie, l’espoir d’une vie nouvelle après la catastrophe.

Les fresques murales égayent la ville

Les fresques murales égayent la ville

De l'art moderne

De l’art moderne

Un cairn artistique, destiné à réunir les hommes

Un cairn artistique, destiné à réunir les hommes