Cuenca

Cuenca

Cuenca

Cuenca ou la douceur de vivre…

Cuenca, on s’y sent bien dès qu’on y met les pieds ! C’est pourtant une ville aussi importante que Quito mais l’ambiance y est totalement différente. Moins polluée, moins bruyante, plus jolie aussi, on ne peut que tomber sous son charme.

Des églises et des cathédrales à chaque coin de rue, des marchés, de belles demeures coloniales, des jardins et le Rio Tomebamba, voilà ce qu’offre une balade dans les rues de Cuenca.

Comme partout ailleurs en Equateur, nous avons pu constater à quel point les gens sont croyants et pratiquants. Nous avons même assisté au début d’une messe, joyeuse et gaie… On comprend que les églises soient pleines.

Nous avons également eu la chance d’être à Cuenca au moment de la fête de la culture : au programme concert, feu d’artifice, le tout en compagnie de Fanny, Thaïs et Damien que nous avions rencontrés à Baños !

Et puis, nous avons craqué… pour une glace, notre première depuis notre départ alors que les équatoriens passent leurs journées à en manger, et puis David a rencontré un vieux pote !

La tournée des marchés !

Le dimanche, c’est jour de marché dans les villages situés aux alentours de Cuenca, nous sommes donc partis à la découverte de cette vie locale bouillonnante.

Après une heure de bus, nous sommes arrivés à Gualaceo. Nous avons rencontré un premier petit marché couvert. Ceux-ci sont souvent organisés de la même manière :

  • le rez-de-chaussée est dédié à la vente denrées (fruits & légumes, viandes, céréales),
  • alors que le 1er étage est consacré à la restauration.

Nous avons trouvé là une vingtaine de stands où acheter du cochon grillé. Nous avons papoté avec une marchande qui nous a expliqué que le cochon est cuit entier dans un grand four pendant 12h… et pour cause, il père quand même 150 kg !

Le résultat est juste succulent… on vous laisse découvrir dans le coin des assiettes.

Après notre petite halle, nous sommes partis à la recherche du grand marché dominical et nous l’avons trouvé… en suivant les locaux !

Les 3 Fontaines à Cergy, vous connaissez ? Eh bien voilà, nous sommes tombés sur un immense bâtiment avec parking au rez-de-chaussée et étales dans les étages. C’était drôle de retrouver une telle configuration dans un village un peu reculé.

Après avoir déambulé dans cet endroit plein de vie, nous sommes allés reprendre un bus pour nous rendre à Chordeleg, le second village. Celui-ci est beaucoup plus petit que le premier et son activité est très axée sur la joaillerie. La place du village est entourée de bijouterie et apparemment les locaux e déplacent jusqu’ici lorsqu’ils souhaitent acheter un présent.

Côté marché aux denrées, nous n’avons trouvé qu’une petite halle. Peu importe, nous avons fait quelques emplettes et avons dégusté une assiette de porc grillé avant de rentrer à Cuenca. Une journée sympathique, loin des sentiers touristiques habituels.