Adélaïde

Adélaïde

Du 24 au 27 janvier 2015

Une superbe région

De retour sur la terre ferme, nous avons longé la côté pour rejoindre Adélaïde. Cette région est vraiment superbe et nous avons eu le sentiment qu’enfin, nous allions découvrir l’Australie dans ce qu’elle a de plus authentique. Les paysages commençaient à ressembler à l’idée que nous nous en étions faite, une terre rouge, de grandes plaines brûlées et une température qui commençait à grimper.

Sur la route, nous nous sommes arrêtés à Sellicks Beach, une immense plage de sable, pour pique-niquer. Ici, les Australiens ne viennent pas avec leur panier et leur serviette sur le bras mais avec leur 4*4, ils descendent directement sur la plage et s’installent, comme au camping. Un peu surprenant.

En repartant, nous avons été quelque peu ralentis par une course cycliste, un évènement ici. Celle-ci consiste en une boucle dans la région d’Adélaïde et se déroule sur plusieurs jours, un peu comme notre Tour de France. Heureusement que nous n’avions pas un bateau à prendre !

Bien(re)venus dans les grandes villes !

Nous sommes arrivés à Adélaïde pour la fin des grandes vacances d’été, nous avions donc jugé inutile de réserver une place au camping. Grosse erreur, les Australiens profitent de leurs congés jusqu’à la dernière minute, tout était complet. Heureusement que nous avions encore notre véhicule pour une journée car nous avons dû nous éloigner d’une dizaine de kilomètres pour trouver un endroit où planter notre petite tente. La personne que nous avons eu en ligne étant quasiment incapable de nous expliquer comment trouver le camping, nous avons tourné pendant 2h avant d’être sauvés par un passant équipé d’un téléphone portable avec GPS, ah la technologie ! Bref, une journée compliquée, nous étions heureux de retrouver une grande ville…

Une ville… tranquille

Après un  retour un peu compliqué au monde citadin, nous avons quand même pu en apprécier quelques avantages, à commencer par la connexion internet. Ne vous emballez pas, celle du camping était, comme partout, désastreuse mais nous avons pu profiter de la bibliothèque municipale pour vous alimenter en nouvelles aventures. En 3h, nous avons réussi à rattraper 3 semaines de retard d’envois d’articles, photos et autres vidéos, là où nous avions passé 3h, deux jours plus tôt, à n’envoyer qu’une vidéo…

Après cet intermède plutôt studieux – eh oui, pas tous les jours facile un tour du monde – nous sommes allés enrichir notre culture au South Australian Museum, un endroit paisible et superbe pour qui s’intéresse, notamment, à la culture aborigène. L’exposition est assez complète et présente le mode de vie de ce peuple indigène dans le bush. Nous avons retrouvé beaucoup de similitudes avec les maoris de Nouvelle-Zélande et les Kanaks, de Nouvelle-Calédonie. Chasse, pêche, cueillette et activités artistiques constituent l’essentiel de leurs occupations.

Les traditionnels boomerangs

Boomerangs traditionnels

En sortant du musée, nous nous sommes baladés dans les alentours et avons pu admirer de magnifiques bâtiments comme celui de la Art Gallery ou encore l’Université d’Adélaïde. Nous sommes tombés sur un petit marché nocturne qui se tient chaque dimanche en fin d’après-midi. C’était très sympa, il y a là des vendeurs de souvenirs ou d’artisanat en tous genres mais aussi de nombreux « food trucks » qui proposent toutes sortes de cuisines du monde, cela va des tajines marocaines aux burgers de viande argentine en passant par la cuisine italienne. Les gens dégustent leurs plats assis dans la pelouse ou sur les poufs installés par les commerçants, génial. Les truck et stands sont toujours très originaux et c’est un plaisir de déambuler en ces lieux.

 

The Australia Day

Le 26 janvier, c’est l’Australia Day, un jour férié pour les locaux. La tradition, c’est d‘organiser un barbecue en famille ou entre amis dans un parc, avec les drapeaux et les chapeaux aux couleurs de la nation, un peu notre 14 juillet.

Eh bien nous aussi, nous avons pique-niqué au parc, bien sûr nous n’avons pas fait de barbecue mais nous avons pu profiter de l’ambiance un peu particulière de cette journée. Nous nous sommes baladés dans la ville, découvrant de nouveaux bâtiments, sans oublier la rue piétonne et ses commerces.

En fin de journée, nous nous sommes installés sur Kings William St pour assister au défilé de l’Australia Day. Beaucoup moins traditionnel que notre défilé, celui-ci est principalement assuré par les différentes communautés qui peuplent Adélaïde et ses environs – des Pakistanais, des Brésiliens, des Ecossais, etc. – mais aussi par des associations comme des clubs automobiles et quand même, quelques corps d’Etat comme les pompiers, les rangers, la police ou l’armée. Tout cela se fait dans une joyeuse ambiance, au son et sur les rythmes des musiques et danses proposées par les communautés.

A l’issue du défilé, tout le monde se regroupe dans un immense parc où sont organisés concert et feu d’artifices. Les « food trucks » sont évidemment au rendez-vous de ce pique-nique géant qui s’organise dans une ambiance bon enfant. Nous avons donc assisté à notre 5e feu d’artifices en Australie, jolie moisson !

Pour un joli feu d'artifices

Pour un joli feu d’artifices